Créer un site gratuitement Close

I - L'Histoire du tatouage

4) Le tatouage Américain

Le tatouage arriva en Amérique depuis l’Asie entre 5000 et 1500 av. J-C.

Cette pratique se serait rapidement répandu surtout chez les Amérindiens. Cette pratique avait diverses codifications selon les différentes tribus dispersées un peu partout sur le continent.

 

  • Amérique du sud :

 

Dans le sud de l’Amérique, les premiers tatouages viendraient des Mayas qui avaient pour coutume de s’encrer en signe de courage. Aussi bien les femmes que les hommes, tous deux étaient tatoués jusqu’à la taille. Seuls les prêtres Mayas se recouvraient intégralement le corps de tatouages pensant ainsi quitter leur statut d’humain e pouvoir se rapprocher des Dieux.

 

 pavel-angel-maya-tattoo-realistic-1.jpg

Tatouage Maya

Plus tard, chez les Aztèques ces marquages eurent une signification sacrée. Effectuées lors de cérémonies rituelles, elles ne présentaient aucune valeur esthétique. De nombreux tatouages furent en l’honneur du Dieu Huitzilopochtli, dieu du soleil et de la guerre, protecteur de la tribu aztèque. Un autre Dieu fut également tatoué, c’est le Quetzalćoatl, dieu de la végétation et de son renouveau.

 

aztec-tattoos-3.jpg

 Tatouage Aztèque

 

Par la suite, en 1920, des archéologues avaient retrouvé au Pérou des momies tatouées appartenant à la tribu des Chimu datant du XIème siècle. Les tatouages retrouvés sur les momies étaient réalisés à l’aide d’arêtes de poisson, de plumes de perroquet ou même de coquillages épineux. Vu le nombre de corps tatoués, les chercheurs estimèrent qu’un tiers de la population Chimu fut tatoué. Il est également supposé que les femmes étaient les principales artistes du tatouage.

  

chimu.jpg

Homme Chimu

 

Contrairement aux peuples évoqués précédemment les Incas refusèrent le tatouage car ils estimèrent leur corps comme l’œuvre parfaite du Soleil, leur Dieu.

 

  • Amérique du nord :

La pratique du tatouage est répandue dans toute l’Amérique du nord. Avec la peinture corporelle, elle remplaçait l’habillement notamment chez les indiens tels que les Sioux, les Chickasaws et les Iroquois où le tatouage désignait l’appartenance à une tribu, à un rang social ou l’accomplissement d’un acte de guerre ou de chasse ainsi que la bravoure.

Ces tribus présentaient de puissants guerriers qui arboraient de nombreux tatouages en signe de leur courage. Ces dessins raffinés symbolisant un statut élevé, étaient réalisés par des prêtres lors de la danse du soleil.

Ces marques indélébiles servaient également dans ces tribus à punir les voleurs en les condamnant au tatouage complet du visage. 

Les membres de ces tribus pensaient que les morts emportaient avec eux leur honneur et leurs tatouages dans le monde de l’au-delà afin d’être accepté par leurs ancêtres.

 bw-008markdacascos.jpg

Tatouage Iroquois

 

Les Inuits des zones arctiques de l’Amérique, présentaient des convictions similaires. Ils pensaient qu’une femme non tatouée ne pourrait trouver la paix après la mort.

Les hommes Inuits étaient tatoués en fonction de leur nombre de prises, pour chacune d’entre elles, ils gagnaient des points pour avoir contribués à la survie de leur tribu. Cela leur faisait gagner du prestige au sein des leurs.

Ils effectuaient ces marquages en passant sous la peau une aiguille suivie d’un fil enduit de noir de fumée.  

   eskimo-girl.jpg

     Femme Inuit

L’histoire du tatouage en Amérique est peu connue, mise à part dans certaines tribus. Néanmoins c’est là-bas qu’est née la première machine électrique à tatouer. Nous devons cette invention à Samuel O’Reilly, au court du XIXème siècle. Elle était semblable à une extension de stylo fonctionnant à l’aide d’une pile électrique.

Au siècle suivant, une épidémie d’hépatite frappa New-York. Le conseil de santé de la ville, pensant que le tatouage était un moyen de propagation de l’épidémie, prohiba cette pratique en 1961. L’art du dessin corporel continua d’exister clandestinement mais 37 ans plus tard, la loi interdisant le tatouage fut abolie.

 

1876-edison1876-o-reilly1891-1.jpg

première machine a tatouer électrique

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site