II - Les impacts du tatouage sur notre corps

1) Hygiène et qualifications

Un tatouage, est un dessin permanent à même la peau, qui consiste en l’introduction de pigments et de colorants dans l’épiderme et le derme de la peau. Le métier de tatoueur n'est, aujourd'hui, toujours pas reconnu par la loi française, cependant c’est un métier artistique qui demande un énorme savoir faire. Les tatoueurs sont donc en somme de véritables professionnels. Aucune formation particulière n’est demandée, cependant, et ce depuis 2003, une charte d’hygiène existe, c’est une formation théorique obligatoire.  Elle a été mise en place par le Syndicat National des Artistes Tatoueurs et certains médecins de l’hôpital Rothschild à Paris. Elles imposent des règles d’hygiènes strictes : tel que le port de gants, qui est obligatoire, et la stérilisation du matériel. Le tatouage est réalisé avec un dermographe : il est composé d’aiguilles, attachées à une barre avec un canon électrique.  Lorsqu’il est enclenché, les pointes des aiguilles se déplacent rapidement, de haut en bas, ce qui permet l’insertion de l’encre dans l’épiderme. Les aiguilles sont soit à usage unique, soit stérilisées au préalable par le tatoueur lui-même.  Les colorants eux doivent être fournis par un fabricant français, les encres étrangères ne doivent pas être employées.  


Tatouage femme


Avant de tatouer, le tatoueur inspecte la peau, à la recherche de grains de beautés ou de lésions, qui, seront susceptibles d’empêcher la réalisation du tatouage, pour raison de santé.  Si la zone à tatouer ne comprend pas de problèmes de peau, on la rase si nécessaire, puis on désinfecte avant de réaliser le tatouage à l’aide d’un croquis, fait au préalable avec le client. Après la séance, le tatoueur nettoie la plaie à l’aide d’une solution antiseptique, puis, il applique une crème cicatrisante du type de la Bépanthène ou Biafine. Enfin il pose un pansement fait le plus souvent de compresses et de sparadrap. Par la suite il est important d’appliquer de la crème antiseptique afin d’hydrater et d’aider la cicatrisation du tatouage. Au bout de 7 jours, laisser le tatouage à l’air libre, sans pansement. Il est normal d’observer une réaction inflammatoire (rougeurs et gonflements) sur le tatouage,  cependant, elle doit partir au bout d’une semaine. Quelques recommandations, sont également à suivre :

- Eviter certains médicaments capables de fluidifier le sang, l’alcool, et les drogues durant les 48h qui suivent la séance, par risque d’accentuer le saignement.

- Ne pas gratter ou arracher des peaux « mortes », ou éventuellement des croûtes. Masser plutôt le tatouage à l’aide d’une crème ou de vaseline.

- Privilégier les vêtements amples pendant 15 jours pour ne pas exercer une pression sur le tatouage.

- Ne pas prendre de bains, ou aller dans une piscine/mer durant les 2 semaines suivantes le tatouage.

- Ne pas s’exposer de manière persistante au soleil, ou aux UV artificielles durant les 3 mois, environ, qui suivent la séance de tatouage. Après quoi, il faudra appliquer une crème solaire pour protéger le tatouage.


Tatouage homme


Le tatoueur conviendra d’un rendez-vous après la séance de tatouage, avec le client, qui devra se représenter pour un contrôle du tatouage, afin de vérifier si le tatouage a bien cicatrisé.

Il faut savoir, que le tatouage est déconseillé aux femmes enceintes, car la différence de poids peut déformer le motif ou en changer l’aspect.  Leur état fragilise leur organisme, ce qui ralentit la cicatrisation. Il faut également dissuader les adolescents de se faire un tatouage, car leur croissance n’est pas achevée. 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site