~ Introduction

Le mot tatouage provient du tahitien « tatau » qui signifie « marquer ou dessiner ». La racine du mot «  ta » renvoie aux verbes «  frapper et inciser ». En effet un tatouage consiste à l’insertion de matériaux de couleur sous la peau  en surface afin d’y laisser une marque indélébile visible grâce à la transparence de la première couche de l’épiderme. Il est probable que les premiers tatouages furent créés accidentellement  en frottant avec une main salie une plaie, qui une fois guérie laissa une marque permanente.  L’histoire du tatouage a commencé il y a plus de 5000 ans et est aussi diverse que les gens qui les portent. Depuis sa création, cette pratique a beaucoup évoluée que se soit au niveau de sa signification ou de sa confection. En effet,  la pratique du tatouage varie énormément selon les lieux et les époques.  Autrefois effectué avec des os et du noir de fumée, il est aujourd’hui conçu à partir d’encre spécialisée et d’une machine électrique stérilisé. Il est également soumis à des règles d’hygiènes permettant de minimiser les risques infectieux car même si les mesures de précautions se sont multipliées, différentes maladies peuvent tout de même subvenir. De plus depuis quelques années il est possible de se séparer d’un tatouage, chose impensable il y a quelques décennies. A travers cette étude nous verrons  quelle est l’histoire du tatouage à travers différentes sociétés  et quel est son impact sur notre organisme.



bradley-soileau-tattoo-13-1.jpg



Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site